Pluspres TV
Internationale

La Commission consultative des Droits de l’Homme condamne les violences policières « illégitimes »

La CNCDH appelle les pouvoirs publics à engager sans tarder « une réflexion plus globale sur l’usage de la force publique ».

Mener d’urgence une réflexion globale sur l’usage de la force publique, particulièrement concernant les modalités du maintien de l’ordre : c’est ce que les pouvoirs publics doivent faire au plus vite selon la CNCDH (Commission nationale consultative des Droits de l’Homme). Rappelant les nombreux cas de violences policières survenues depuis fin 2018 et tout au long de l’année 2019, la CNCDH pointe aussi les nouveaux cas, en ce début 2020« d’usage disproportionné de la force et des armes dites non létales par les forces de l’ordre ».

« La CNCDH est consciente des graves difficultés et violences auxquelles sont confrontées les forces de l’ordre, jusqu’à l’épuisement et au suicide, dans un contexte où se sont succédé depuis plus de quatre ans l’état d’urgence, la crise des “gilets jaunes” puis un conflit social prolongé », peut-on notamment lire dans une déclaration publiée mardi 28 janvier sur son site. Mais l’institution nationale de protection des droits de l’homme ne peut admettre, poursuitelle, « la rhétorique de la “riposte” à laquelle ont eu recours les pouvoirs publics, renvoyant dos-à-dos les agissements des forces de l’ordre et les violences commises par certains manifestants ».

 

Articles Similaires

Naufrage au large de la Libye : des rescapés racontent la terreur

pluspres tv

Projet de réforme des institutions : moins de parlementaires, un peu de proportionnelle

pluspres tv

Après le retrait américain, les bases de Manbij aux mains des Syriens et des Russes

pluspres tv

Laissez un commentaire