Sports

Cilifatou Imourana, la pépite de l’arbitrage béninois

Elle est d’une beauté rayonnante avec un teint clair comme s’annonce son avenir dans l’arbitrage. Née le 30 mars 1992 à Natitingou au Bénin, Cilifatou Imourana a une taille de 1m65 et pèse 53 Kg. Elle a passé toute son enfance dans la cité des Nanto (Natitingou). Après ses études primaires à l’école primaire privée des Assemblées de Dieu de Natitingou, elle va rejoindre le Collège Sion de Natitingou pour le 1er cycle avant de faire le 2nd cycle au Collège d’enseignement général (Ceg1) de Natitingou. Actuellement, elle est à l’Université de Parakou en année de licence Sociologie-anthropologie.

Yoruba du Nigeria (Saki), elle a commencé l’arbitrage en 2014 et nourrit de très belles ambitions dans le domaine : devenir un jour arbitre Fifa (Fédération internationale de football associations). Malgré les exigences de ses études supérieures, Cilifatou Imourana parvient à concilier l’arbitrage aux études avec le soutien de son père styliste et de sa mère, commerçante. Elle est d’ailleurs régulièrement désignée par la Ligue amateur de football du Borgou

pour officier les rencontres du championnat amateur.

Comme toute personne, Cilifatou Imourana aime les bons mets et ses plats préférés sont : le Riz avec de la sauce et du poisson frais et la pâte rouge accompagné de la viande. Elle n’est pas habituée aux boissons alcooliques et évite le show. Elle trouve sa distraction dans la lecture, le sport et aussi la musique.

Pour le compte de la saison en cours, Cilifatou Imourana a fait plusieurs matches de la Ligue amateur. On peut citer : Don bosco # Usp, Athlético # Emmaus, Alcatit # Olympic, Légende # Saka Yerima et autres.

Très calme, elle est bien appréciée par les acteurs. C’est le cas du Secrétaire général de la Ligue régionale amateur du Borgou qui estime que Cilifatou Imourana se comporte globalement bien. » Elle travaille généralement comme assistante. À ce poste, elle fait ce qu’elle doit faire. Assez bonne condition physique, bonne utilisation de fanion et presque toujours en harmonie avec son arbitre central », a fait savoir Nasser Lawani avant de rappeler qu’en dehors du terrain, Cilifatou Imourana est courtoise et taciturne. » Cilifatou Imourana est en de bons termes avec les membres de son corps (arbitral) et est amoureuse de son métier d’arbitre. Je l’apprécie bien, renchérit le secrétaire général.

Related posts

CAN Égypte 2019, rencontre entre Bénin et Togo

pluspres tv

Aubameyang, Salah, Mané Keita: parmi les 100 meilleurs joueurs en 2017

pluspres tv

UN PROBABLE DEPART DE VARANE DE REAL ?

pluspres tv

Afrique : du changement sur les bancs

pluspres tv

Coupe de l’UFOA dames : Côte d’Ivoire, Ghana et Nigeria en demi-finales

o

 MONDE/SPORT/basketball De nouveaux trophées pour les coupes du monde FIBA U17  

pluspres tv