Société

BENIN/SOCIETE: Lancement du projet ‘‘Women Voice’’, Women and Power Association pour une représentativité égale des femmes dans les organisations estudiantines

La question de la représentativité des femmes dans les institutions étatiques, du leadership féminin demeure aujourd’hui un casse-tête pour nos gouvernants. Pour en découdre avec cette situation, Women and Power Association enttend instaurer base solide de coaching des étudiantes dans nos universités. D’où le lancement officiel du projet Women Voice ce vendredi 1er Novembre 2019 dans l’amphithéâtre Idriss Deby Itno de l’université d’Abomey-Calavi.

La cérémonie de lancement officiel du projet ‘‘Women Voice’’ s’est tenue en présence des autorités de l’UAC, en présence des acteurs du monde social, et étudiants de l’Université d’Abomey-Calavi. Ceux-ci ont ensemble mené des réflexions sur le thème : << Occupation des postes de responsables d’amphithéâtre par les étudiantes de l’Université d’Abomey Calavi : un pas vers la réduction des inégalités genre >>.

À l’ouverture de la cérémonie, Charlotte EZEBADA Directrice Exécutive de Women and Power Association n’a pas manqué d’expliquer le bien-fondé du projet Women Voice. << Le projet permet d’accompagner et de coacher les étudiantes de la première année à la FLLAC jusqu’à l’élection des responsables d’amphithéâtre. Une fois ces dernières élues, elles recevront des formations intensives en échéance politique, art oratoire, rédaction et réalisation de projet social… >> a t-elle expliqué avant d’annoncer qu’à la suite de ces formations << les bénéficiaires auront à rédiger un projet sur l’autonomisation de la femme dans le cadre du concours de la Meilleure Etudiante Leader MEL >>. À sa suite, la présidente de l’Association Internationale des Femmes Juges du Bénin, Olivia HOUNGBO-KPLOCA a fait part de son enthousiasme quant à l’importance du projet Women Voice. << il est capital de se former, de se mouvoir en association et d’acquérir de leadership ; cela est déterminant non seulement pour la réussite du parcours universitaire de l’étudiant, mais aussi pour sa vie sociale, active et pour sa profession de demain >> a t-elle confié aux étudiants. Huguette MAHUNON représentante du Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique, a de son côté, exhorté les uns et les autres à travailler en synergie pour la réussite du projet. Women and Power Association ne pourra atteindre ses objectifs si nous ne l’accompagnons à-t-elle martelé.
Pour finir, Chantal DEGLA représentante de l’observatoire Genre UAC marraine du projet Women Voice a réitéré l’engagement de l’institution à travailler pour la réduction des inégalités genre à l’Université d’Abomey Calavi. Elle a invité les étudiantes à travailler pour faire partie de la prochaine génération de leaders qui occuperont la première place dans leur domaine respectif, car indique-t-elle, « ceux sont les graines d’aujourd’hui qui donneront des fruits demain ». Sur ces mots, le projet Women Voice a été officiellement lancé.
Pour permettre aux étudiants de cerner la vision de l’association en initiant un tel projet, un panel de discussions à été installé et co-animé par tous les acteurs présents dont Innocencia GUEDEGBE, Trésorière Générale de Rifonga et ISIDA Koba présidente de l’Association des Femmes pour le Développement Durable Accéléré. Le cap est donc mis sur les autres étapes de déroulement du projet.

Articles Similaires

BENIN / DECENTRALISATION : Les nouvelles dispositions de la loi n°2015-18 du 1er septembre 2017 au cœur de la fête du travail à la mairie de Dogbo

pluspres tv

BENIN/SOCIÉTÉ : Nouvelles réformes à la SOGEMA

pluspres tv

BENIN/SOCIETE: Projet ETUGAP 2019, les élèves du CEG Zogbo sensibilisés pour une paix électorale

pluspres tv

Laissez un commentaire