Economie

Bénin / Microfinance les journalistes outillés sur les principes de protection des clients

Les professionnels des médias étaient en formation ce mercredi 9 mai à Cotonou, sur les principes de protection des clients. Organisée par « The Smart Compaign », campagne mondiale née en réponse aux pratiques inappropriées dans le secteur financier, cette formation vise à promouvoir des pratiques responsables dans ce secteur au Bénin. Boubacar Diallo, conseiller spécial pour la section Afrique, a conduit cette formation.

Quatre thèmes et messages clés ont été retenus dans le cadre de cette campagne radio au Bénin. Il s’agit d’apprendre à : différencier les Systèmes financiers décentralisés (SFD) agrées des non-agrées ; savoir faire usage des mécanismes de recours ; décourager la fraude et promouvoir la transparence ; encourager le traitement équitable et respectueux des clients ; et sensibiliser sur l’emprunt responsable. Les journalistes présents à cette formation sont donc chargés de toucher à travers leurs audiences respectives, les différentes cibles que constituent les consommateurs des produits financiers classiques ou digitaux. Ainsi, ces consommateurs peuvent être protégés de tout scandale financier du type ICC services et autres dérapages économiques du même genre. L’environnement béninois est marqué par un besoin d’appliquer les textes de réglementation dans le secteur des systèmes financiers que sont les banques, les structures de microfinances et autres.

Pour l’expert en charge de la formation, Boubacar Diallo, plusieurs raisons expliquent l’attention portée sur la protection des clients. Notamment, l’exigence de responsabilité et de transparence, la crise de la microfinance dans plusieurs pays et la perception négative des médias. C’était également pour lui, le lieu de rappeler les principes de protection des clients en la matière : développer des produits et distribution appropriée voire adaptée ; prévention de surendettement ; transparence ; tarification responsable ; traitement respectueux et équitable des clients ; mécanisme de résolution des plaintes. Par ailleurs, « The Smart Compaign » est aussi un label de certification en matière de protection des clients dans le secteur financier. Boubacar Diallo est également revenu sur les nombreux bénéfices que peut en tirer, toute structure financière qui se conforme à la régulation. Elle gagne en effet selon lui, en réputation, en crédibilité et en pérennité. Mis à part les journalistes, « The Smart Compaign » travaille également pour une efficacité d’action, avec les organismes de réglementation, les institutions financières elles-mêmes et les associations de consommateurs, afin d’aider à changer tout ce qu’on voit comme problèmes sur nos différents marchés financiers.

A l’issue de cette formation il est attendu que les professionnels des médias participent à informer les populations dans les langues locales, sur les droits et devoirs qui sont les leurs, et à les sensibiliser pour un changement de comportement plus responsable dans leur rapport à l’argent.

Related posts

BENIN/ECONOMIE : La technologie et l’innovation au cœur d’une réunion d’expert de la CEDEAO à Cotonou

pluspres tv

Nigéria : Buhari compte distribuer directement aux pauvres les fonds rapatriés de l’ex-chef d’Etat Sani Abacha

pluspres tv

La Suisse conteste devant l’OMC les droits de douane américains sur l’acier et l’aluminium

pluspres tv

Algérie : baisse de 7,3 milliards de dollars des réserves de change

pluspres tv

RDC : chute vertigineuse des exportations de café

pluspres tv

  TUNISIE:Exploitation de sel, après la non reconduction de sa convention, la Cotusal accepte une décision « souveraine »

pluspres tv