Afrique

Au Mali, une vingtaine de jihadistes « neutralisés » par les forces françaises et maliennes

Une opération conjointe de l’armée malienne et de la force française antijihadiste Barkhane a permis la « neutralisation » d’une vingtaine de jihadistes.

Une opération conjointe de l’armée malienne et de la force française antijihadiste Barkhane, en cours dans le nord-est du Mali, a permis la « neutralisation » d’une vingtaine de jihadistes, ont annoncé samedi soir les Forces armées maliennes (FAMa).

« Une vingtaine de terroristes neutralisés à #Ménaka. Les #FAMa et #Barkhane mènent une opération conjointe dans la localité d’Akabar, dans le secteur de Ménaka. Cette opération a permis de neutraliser une vingtaine de terroristes », a indiqué l’armée malienne sur Twitter, sans plus de détails.

Un groupe jihadiste qui se fait appeler « Etat islamique dans le Grand Sahara » (EIGS) est actif essentiellement dans cette région de Ménaka et de l’autre côté de la frontière avec le Niger.

Il a notamment revendiqué l’attaque de Tongo Tongo, en octobre 2017 au Niger. Cette embuscade avait coûté la vie à quatre soldats américains et quatre militaires nigériens.